Désordre contre un ordre

lundi 12 octobre 2009
par  PCF Drôme

L’intersyndicale CGT-CFDT-FO appelait à un rassemblement devant la DDASS le 30 septembre à Valence. L’objet du conflit est la mise en application d’une loi instaurant un ordre infirmier valable aussi pour les kinésithérapeutes. C’est contre cette loi que s’élèvent ces professions.

Comme le fait remarquer le collectif des médecins de l’Union Fédérale des Médecins, Ingénieurs, Cadres et Techniciens de la CGT, les Conseils de l’Ordre se préoccupent essentiellement des problèmes des professionnels libéraux et peu de ceux des salariés, ceux notamment de la fonction publique hospitalière.

En effet les salariés relèvent du droit du travail et ont des syndicats pour les défendre. Alors pourquoi leur imposer une cotisation de 75 euros pour pouvoir travailler, pour les Kinés elle est de 125 euros ! Le Conseil de l’Ordre ne peut intervenir sur les conventions collectives et les statuts. Les manifestants ont donc rendu vierge le dossier qui leur été demandé.

Pour l’union des médecins CGT, le mouvement actuel contre l’ordre infirmier replace dans l’actualité la problématique de l’ensemble des ordres professionnels dans le monde de la santé. Donc y compris l’ordre des médecins.

Une chambre syndicale professionnelle pour professionnels libéraux, pourquoi pas. Mais pour les salariés, la revendication de la CGT est claire ; suppression de tous les ordres.

Paul GOYARD - Valence