DECLARATION COMMUNE PCF ALTERNATIFS

jeudi 16 juillet 2009
par  Communication Pcf 26

La crise du système capitaliste est globale, écologique, sociale, économique, démocratique.

Le réchauffement climatique, la misère et parfois la famine dans les pays du Sud, l’explosion des inégalités et du chômage, sont les résultats des choix libéraux au coeur même de ce système, et des institutions, des Etats qui les mettent en application de façon autoritaire et répressive.

Tout indique que les gouvernements libéraux vont renforcer leurs attaques frontales encore plus massives contre les protections et droits sociaux, les retraites, les services publics, les acquis du monde du travail dans le même temps qu’ils renflouent les banques sans rien changer à leurs logiques spéculatives à l’origine même de la crise.

Le PCF et les Alternatifs se retrouveront ensemble et avec la volonté de construire les fronts les plus larges, dans les mobilisations pour résister et porter des réponses alternatives contre les licenciements, pour la sécurité sociale professionnelle, pour l’augmentation des minima sociaux et des salaires, pour le maintien de l’âge de départ à la retraite à soixante ans et contre la paupérisation programmée des retraité-e-s, enfin pour des mesures répondant aux exigences écologiques dans les domaines du logement et des transports publics notamment.

Ils agiront, dans l’unité la plus large, pour défendre, étendre les services publics en s’appuyant sur la convergence de leurs salarié-e-s, des usagers et en lien avec les élus locaux.

La santé, l’éducation, le logement, ne sont pas des marchandises, les Alternatifs et le PCF défendent une autre vision de la société, celle où les droits s’opposent au règne du profit.

Une telle démarche ne peut se réaliser que par une nouvelle répartition des richesses, au bénéfice des salarié-e-s, chômeurs et précaires, et du financement des services publics.

Elle reposera sur l’initiative populaire et toutes les formes de démocratie active, socle indispensable d’une mobilisation sociale dans la durée et d’un projet alternatif au capitalisme et au productivisme.

Concernant les élections régionales, le PCF et les Alternatifs jugent indispensable la mise en oeuvre de politiques de rupture sociale, écologique et démocratique avec les principes libéraux et à mettre en échec l’étouffement financier des collectivités territoriales par le pouvoir.

Les Alternatifs sont favorables au premier tour à la constitution dans toutes les régions de listes de rassemblement de la gauche de transformation sociale et écologique et des écologistes antilibéraux, listes indépendantes du PS.

Au second tour ils sont favorables dans tous les cas à la fusion démocratique des listes de gauche et écologistes de gauche pour battre la droite, sans compromis avec le Modem, et assurer une juste représentation des divers courants de gauche au sein des Conseils régionaux.

La possibilité d’accords de gestion reste pour eux en débat, et en tout état de cause conditionnée aux rapports de forces au sein de la gauche et aux contenus antilibéraux et antiproductivistes défendus au premier tour.

Le PCF, dans la poursuite et l’élargissement de la démarche du Front de Gauche, entend construire à partir d’une réflexion sur les contenus d’une politique alternative, un rassemblement majoritaire permettant de mettre en oeuvre de véritables politiques de gauche.

Pour les élections régionales, dans cet esprit, il appelle à tout faire pour empêcher la droite de reconquérir des régions, à créer les conditions de majorités politiques clairement ancrées à gauche sur des projets nettement plus combatifs que ceux mis en oeuvre depuis six ans et à renforcer dans ces assemblées l’influence et l’autorité d’élues et d’élus au service de tels projets.

Le PCF et les Alternatifs poursuivront leurs échanges dans la perspective des élections régionales comme dans celle des mobilisations sociales, écologiques et démocratiques à venir.

Dès à présent, un travail approfondi et unitaire est nécessaire sur les contenus d’une politique alternative clairement à gauche et écologiste dans les régions.

Des groupes de travail doivent être mis en place, dans un cadre unitaire large à définir en commun, pour avancer dans ce sens.


Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

14 novembre - Interdits de rencontrer Salah Hamouri

Interdits de rencontrer Salah Hamouri
La liste dressée par le gouvernement israélien sous (...)

12 novembre - Jean-Luc Mélenchon en colère contre les...

Jean-Luc Mélenchon en colère contre les Insoumis corses
La France insoumise a, en Corse, passé (...)

27 octobre - Le parlement européen attribue de prix Sakharov à " l’opposition vénézuelienne"

Dingue ! lire ici

27 octobre - Parlement européen attibue de prix Sakharov à " l’opposition vénézuelienne"

Dingue ! lire ici

21 octobre - 22 octobre 1941 à Chateaubriant

Voici le texte de la dernière lettre du jeune résistant communiste Guy Môquet, fusillé par les (...)